Blog de Pierre-Valéry Archassal

R comme Réception

Les sages-femmes n’étaient pas de simples accoucheuses, elles avaient aussi pour mission d’ondoyer les enfants trop chétifs.

Aussi, elles devaient prêter serment et faisaient l’objet d’une réception, comme ici à Saint-Seine-l’Abbaye (actuelle Côte-d’Or) :

« L’an 1745, le 14 février, je soussigné prêtre déclare avoir reçu Margueritte Arthaud demeurante à Cheneroilles et Angélique Culmel de Vaux pour assister les femmes en couche, après avoir pris d’elles le serment requis en tel cas. Lesquelles ont déclaré ne savoir signer ; ès présence de Louis Petitot, recteur d’école de Vaux, et d’Edme Banier, charron audit Vaux, qui se sont soussignés avec moi. »

Get more Joomla!® Templates and Joomla!® Forms From Crosstec