Blog de Pierre-Valéry Archassal

F comme Fléau

Quand ma grand-tante m’a montré cette photo, ce sont les chats que j’ai reconnus en premier.

Sur une autre, le même pavillon de banlieue, un petit bonhomme avec un chapeau crasseux et une femme. Pour moi, adolescent à l’époque, ce fut une révélation généalogique. Que venait faire un des plus grands auteurs de la littérature du début du XXe siècle dans mon arbre ?

Et ma grand-tante de commenter : « Tu vois la femme à côté de Paul Léautaud ? C’est Anne-Marie, sa maîtresse. C’est également ton arrière-grand-tante. Léautaud a beaucoup écrit sur elle, il l’appelait Le Fléau ». 

Get more Joomla!® Templates and Joomla!® Forms From Crosstec